Les temps forts

Les jeux d'argent sur Internet sont devenus un moyen populaire de miser de l'argent. Il est beaucoup plus abordable que les casinos en direct et offre un large éventail de bonus. Le processus de jeu dans un spin samurai casino en ligne est également plus rapide et plus pratique, et les utilisateurs peuvent regarder le cambiste en action sans aucune manipulation. Les logiciels les plus récents sont utilisés pour améliorer l'expérience globale. De nombreux opérateurs ont commencé à investir dans les casinos en ligne en raison de leurs coûts réduits, de leur large public et de leurs revenus élevés. Un casino est un endroit idéal pour créer une entreprise. Si vous avez une idée pour un nouveau casino, vous pouvez obtenir l'argent nécessaire pour construire un site Web. Les sources de financement les plus courantes pour une entreprise de casino sont les investissements providentiels et le capital-risque. Cependant, un casino peut également lever des fonds auprès d'investisseurs privés et offrir un capital de départ. La possession d'une entreprise de casino comporte de nombreux risques, et il faut en tenir compte avant d'investir. De nombreuses personnes favorables à l'augmentation du tourisme et des casinos dans une ville ne se rendent pas compte qu'ils réduisent en fait le chômage dans cette région. Cela est dû au fait que les emplois dans les casinos exigent un certain niveau de compétences. Cependant, un casino situé dans une zone rurale attirera probablement une main-d'œuvre qualifiée de l'extérieur de la région, ce qui n'aura pas d'incidence sur le taux de chômage local. C'est une bonne chose pour l'économie locale, surtout si la ville a un taux de chômage élevé.

 L'Adie a publié une étude sur les entrepreneurs des quartiers

 

Cette étude, réalisée avec le soutien de la Fondation BNP PARIBAS, permet de comprendre non seulement les motivations et les difficultés rencontrées par les porteurs de projet des quartiers lors de leur parcours de création d'entreprise, mais aussi l'impact individuel et collectif de leur aventure entrepreneuriale, une fois qu'ils sont en activité. et plus

https://www.adie.org/actualites/ladie-revele-les-resultats-de-sa-premiere-etude-sur-lentrepreneuriat

L'une des choses les plus intéressantes sur la lecture de jeux de casino avec un dépôt minimum de 1 $ est la quantité d'argent que vous pouvez dépenser. https://casinoscad.com/1dollar-depot-casino/ . Le casino correspondra à votre premier dépôt, jusqu'à un certain montant et vous fournira autant d'argent que vous dépensez les jeux eux-mêmes. Le bonus de non-dépôt, d'autre part, ne vous donne que des tours gratuits sans avoir besoin de dépôts. Cette option limite les types de jeux que vous pouvez jouer et limite vos options, mais c'est toujours un excellent moyen d'essayer de nouvelles fonctionnalités de jeu. Un autre facteur important dans un casino de dépôt d'un dollar est la quantité de jeux proposés. Une bonne plate-forme aura une variété de jeux, de Penny Slots au vidéo poker. Le pari minimum pour tous les jeux est de 1 $. Quel que soit votre budget, il existe des centaines de jeux à choisir. Si vous êtes un jeu novice ou nouveau sur le jeu en ligne, il est essentiel que le casino que vous choisissez offre autant d'options que possible. L'exigence de dépôt minimum pour le casino varie en fonction du logiciel utilisé. Les joueurs canadiens peuvent effectuer des dépôts et des retraits à l'aide de la monnaie de CAO et toutes les transactions sont protégées par le cryptage SSL. Le casino vous permet également de scinder le bonus en deux montants de pari différents, de sorte que vous aurez donc plus de quatre-vingts chances de gagner de l'argent réel. Le site propose des centaines de jeux à choisir. Vous trouverez des machines à sous $ 1, Live Blackjack, Roulette, Video Poker et Jackpot progressif.

 

 

L’ONPV et le CGET publient un guide méthodologique

guide méthodo

 

Les contrats de ville 2015-2020 arrivent, cette année, à mi-parcours. Pour les 435 contrats en cours, la loi du 21 février 2014 pour la ville et la cohésion urbaine dispose que leurs instances de pilotage sont également chargées de leur évaluation locale, à mi-parcours. L’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV), dont le CGET assure le secrétariat, diffuse une méthodologie.

 

Jean-Benoît Albertini nommé commissaire général à l’égalité des territoires

Jean-Benoît Albertini a été nommé commissaire général à l’égalité des territoires, lors du Conseil des ministres du mercredi 6 septembre. Il succède à Jean-Michel Thornary qui quitte ses fonctions, ce même jour.

Jean-Benoît Albertini était directeur de cabinet du ministre de la Cohésion des territoires, depuis mai 2017. Docteur en droit, diplômé de Sciences Po et de l’Éna, il a auparavant été préfet du Territoire de Belfort et de Vendée (2013-2017).

Jean-Benoît Albertini connaît bien les sujets liés à l’aménagement du territoire. Il fut, en effet, tour à tour directeur du cabinet du secrétaire d’État à l’Aménagement du territoire, adjoint au délégué à l’Aménagement du territoire et à l’action régionale, puis directeur de la modernisation et de l’action territoriale au ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales.

 

Source : Site CGET le 06/9/2017

 

Atlas des quartiers prioritaires - CGET

En septembre 2017, le CGET publie un Atlas des quartiers prioritaires, qui vise à outiller les professionnels de la politique de la ville en outils statistiques de connaissance des territoires.

 

Premières annonces du nouveau gouvernement en matière de politique de la ville

Le ministre Richard Ferrand a rencontré les préfets délégués à l’égalité des chances et les sous-préfets ville, les équipes du CGET lors d’un séminaire, le 7 juin 2017. Retour sur les annonces en matière de politique de la ville.

 

Richard Ferrand nommé Ministre de la cohésion des territoires

Nommé ministre de la cohésion des territoires le 17 mai, Richard Ferrand sera le principal interlocuteur des collectivités sur la politique de la ville et le logement.

Numéro "Emploi !" de la DIreccte consacré à la Politique de la ville.

 

Emploi !, la publication de témoignages consacrée aux politiques de l’emploi initiée par la Direccte Provence-Alpes-Côte d’Azur Emploi !, ouvre les pages de son numéro d’octobre à des points de vue croisés sur la Politique de la Ville.

Sur un format de six pages, ce sont cette fois des témoignages sur la dynamique impulsée par les Contrats de Ville nouvelle génération mis en place par la loi du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine qui vous sont proposés.

L’occasion de découvrir, au travers du point de vue des acteurs de l’Etat qui les mettent en œuvre, mais aussi au travers d’expériences de terrain réussies, tout l’intérêt que présentent les dispositifs de Politique de la Ville pour le développement de l’emploi des jeunes.

 Emploi !

 

Patrick KANNER Ministre de la jeunesse, des sports et de la ville le jeudi 28 juillet 2016 à MANOSQUE

 


Conseils citoyens, nouveaux acteurs du Contrat de ville

Plus de 30 habitants et une dizaine d'acteurs sont inscrits dans la démarche et vont prochainement rencontrer les élus référents du Contrat de ville ainsi que les représentants de l'État. Après avoir organisé la mobilisation des habitants, et une fois les conseils citoyens déclarés en préfecture, la collectivité accompagnera jusqu'en fin d'année les habitants pour leur permettre d'intégrer les instances du Contrat de ville.

Ainsi, les conseils citoyens seront associés au pilotage de la politique de la ville au travers notamment de l'appel à projet 2017. Ils pourront également être force de proposition pour initier et soutenir des actions portées par les habitants

Photoconseil-citoyen

 

Un délégué du gouvernement à Avignon

 

Un délégué du gouvernement vient d'être nommé pour agir dans les quartiers Monclar et rocade sud à Avignon.

La ville d'Avignon est une des 12 villes dotées désormais d'un "délégué du gouvernement". Il s'agit d'une des disposition du projet de loi "égalité et citoyenneté", qui vise à renforcer la présence de l'état dans les quartiers qui connaissent le plus de difficulté.

À Avignon, ce sont dans les quartiers rocade sud et Monclar (déjà qualifiés de prioritaires) qui bénéficient de cet émissaire en la personne de Julien Tranier-Lagarrigue. Cet inspecteur de la jeunesse et des sports était auparavant chef du service "Cohésion sociale et territoriale" dans le département de l'Aude.

Sa mission sera, au plus près des habitants et des associations, de mobiliser l'ensemble des dispositifs pour régler des problèmes, le premier d'entre eux étant l’accès à l''emploi.